Votre agence immobilière spécialisée dans la vente, la location à Port Jérôme sur Seine en Seine-Maritime (76)
  1. Agence Immobilière du Telhuet
  2. > Nos actualités immobilières
  3. >Le Haut Conseil de Stabilité Financière maintient les règles du crédit immobilier

Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Le Haut Conseil de Stabilité Financière maintient les règles du crédit immobilier

Publié le 21/11/2023
Le Haut Conseil de Stabilité Financière maintient les règles du crédit immobilier

Le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) a décidé de maintenir le taux d'endettement maximum autorisé pour les crédits immobiliers à 35%, lors de sa réunion du 26 septembre. Cette décision a déçu de nombreux candidats à l'achat immobilier qui espéraient un assouplissement des règles.

Sacha Houlié, président de la commission des Lois de l’Assemblée nationale, avait suggéré que le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, envisageait de relâcher les contraintes pour stimuler le secteur immobilier. Cependant, le HCSF a opté pour le statu quo.

Le HCSF justifie sa décision en expliquant que le ralentissement du crédit au secteur privé non financier est principalement dû à la transmission efficace de la politique monétaire et à la réduction de la demande de crédit causée par la hausse des taux d’intérêt.

La Banque de France, qui s'oppose depuis longtemps à un assouplissement des règles d'octroi de crédits immobiliers, a trouvé un allié en Bercy, qui encourage les banques à exploiter pleinement leur marge de manœuvre pour accorder des crédits immobiliers. Actuellement, les banques peuvent déroger à la règle des 35% d'endettement pour 20% des dossiers au maximum. Cependant, selon le HCSF, cette marge de flexibilité n'est utilisée qu'à hauteur de 13,8% par les banques.

Cette décision maintient donc les règles en place, avec un taux d’endettement maximum de 35% pour les ménages et une durée maximale de 25 ans pour les emprunts. Les candidats à l'achat immobilier devront donc continuer à s'adapter à ces contraintes.

En fin de compte, malgré les espoirs suscités par les commentaires de certains responsables politiques, le HCSF a choisi de maintenir la stabilité financière en maintenant les règles du crédit immobilier. Cela signifie que les banques joueront un rôle clé en utilisant pleinement leur marge de flexibilité pour soutenir les candidats à l'achat immobilier, même si l'assouplissement des règles d'emprunt n'est pas à l'ordre du jour pour le moment.

https://www.capital.fr/immobilier/credit-immobilier-mauvaise-nouvelle-pour-les-emprunteurs-les-regles-ne-seront-pas-assouplies-1480290

Agence Immobilière du Telhuet